Diplômes et certificats

Diplômes universitaires et hautes écoles:

 

–   baccalauréat (Sartrouville-1993),

–   diplôme d’Etat d’infirmier (Pontoise-1997), mémoire sur “lattitude aidante aux urgences”,

–   D.U. (diplôme d’université) en maladie parasitaire et tropicale (Paris 6ème-1999),

– C.U. (certificat d’université) en immunologie et hématologie (Rennes, 2000),

–   D.U. en évaluation et traitement de la douleur (Guyane/antilles-2008),

–   D.I.U. (diplôme inter-universitaire) en secours médicaux en milieu équatorial (Guyane et Paris 13ème-2008),

–   spécialisation SIAMU (soins intensifs et aide médicale urgente) 2012-2013 à l’ISEI de Bruxelles.

Travail de fin d’étude : “la douleur iatrogène aux urgences pédiatriques : pourquoi pas lhypnose?”

–   qualification professionnelle en psychiatrie et santé mentale (CPSI Bruxelles, 2017)

 

Formations en thérapie :

 

– communication thérapeutique : mars 2012 aux Cliniques Universitaire Saint Luc.

– gestion du stress et des émotions au regard des neurosciences : avril 2015 avec blue mind (les neurosciences au service de la santé)

– gestion de l’agressivité verbale : juin 2015 avec crime contrôle

– certificat de praticien puis de Maître praticien en PNL (Bruxelles avec Ligne de Vie, 2013-2016)

– hypnose en douleur et anesthésie avec Emergences (Rennes en 2015) en partenariat avec les cliniques Saint-Luc

– diplôme de praticien spécialisé en hypnose et psychothérapie Ericksoniennes avec l’association française de nouvelle hypnose et l’école Belge d’hypnose et de thérapie brève (Bruxelles en 2015).

– communication, émotion, action : avril 2016 avec équations consulting

 

Participation une fois par mois à un séminaire de minimum 2 jours sur des thèmes à travailler en hypnose (exemple : addiction, trouble du comportement alimentaire, phobie, etc…)


 

Actuellement :

– Infirmier SIAMU + hypnose dans le cadre de la douleur, de l’anxiété, de l’angoisse, de phobie dans les services de soins intensifs cardio-vasculaire.

 

–   hypnose et PNL en cabinet, surtout pour traiter les effets secondaires de la chimiothérapie, de l’allergie, arrêté de fumer, angoisse, stress post traumatique, deuil, douleur aiguë et chronique, phobie, trouble du comportement alimentaire, perte d’estime de soi, etc…

Pour un renseignement ou un rendez-vous, cliquez sur contact

 

Article écrit sur “la place de l’hypnose aux soins intensifs” dans “infonursing n°180” et dans “urgences, accueil et soins intensifs n° 56” en avril 2016, destiné aux professionnels de la santé.