L’hypnose

D’après Jean Godin (premier médecin psychiatre à être formé et à avoir formé les pionniers de l’hypnose érycksonienne en France et en Belgique) :

L’hypnose est un mode de fonctionnement psychologique dans lequel un sujet, grâce à l’intervention d’une autre personne, parvient à faire abstraction de la réalité environnante, tout en restant en relation avec l’accompagnateur. Ce mode de fonctionnement particulier fait apparaître des possibilités nouvelles : par exemple, des possibilités supplémentaires d’action de l’esprit sur le corps, ou de travail psychologique à un niveau inconscient.

Concrètement, la personne bénéficiant de l’hypnose est dans un état modifié de conscience, que l’on appelle « la transe », dans laquelle le sujet ne dort pas mais peut faire en quelque sorte un rêve éveillé, tout en étant conscient de son environnement à minima, étant donné que son attention est dirigé vers cette « rêverie ». Cet état permet de modifier certaines perceptions et de les transformer afin de mieux vivre, de débloquer certaines situations difficiles.

l’hypnose médicale :  souvent associée à la douleur, mais aussi aux effets secondaires des médicaments, et à tout ce qui touche le corps.

l’hypnose thérapeutique : est plutôt associée aux problèmes d’ordres psychologiques (phobie, dépression, trouble du comportement alimentaire, deuil pathologique, angoisse, stress post-traumatique, TOC, etc…)

l’auto-hypnose : c’est faire de l’hypnose par soi-même, ce qui permet à la personne d’être très autonome face au stress, de mieux supporter certains traitements, de diminuer certaines douleurs, etc…