La PNL

Qu’est-ce que la PNL ?

C’est une pratique intégrative dans le sens où elle est issue de 3 grands thérapeutes qui sont :

  • Milton Eryckson pour l’hypnose,
  • Virginia Satir pour la thérapie systémique,
  • Perls Fritz pour la gestalthérapie.

La gestalthérapie se centre sur la manière dont chacun gère le contact avec son environnement et plus particulièrement le contact avec autrui.

La thérapie systémique porte sur les interactions de groupe et les caractéristiques du système dans lequel la personne vit.

L’hypnose est un mode de fonctionnement psychologique dans lequel un sujet, grâce à l’intervention d’une autre personne, parvient à faire abstraction de la réalité environnante, tout en restant en relation avec l’accompagnateur. Ce mode de fonctionnement particulier fait apparaître des possibilités nouvelles : par exemple, des possibilités supplémentaires d’action de l’esprit sur le corps, ou de travail psychologique à un niveau inconscient.

Deux psychologues, Richard Bandler et John Grinder ont cherché comment ces thérapeutes arrivaient à autant de succès dans leur thérapies, et en ont fait une sorte de synthèse : la programmation neuro-linguistique. Cette synthèse évolue au fil du temps et des recherches pour s’adapter et s’améliorer sans cesse.

Pourquoi ce nom ?

Programmation : car nous avons tous un cerveau et un système nerveux. La différence est la programmation ou la manière d’utiliser ce matériel.

1ère constatation qui est limitante : une fois un programme installé, le risque est de le reproduire quelle que soit la situation. Par exemple, des disputes qui commencent toujours de la même manière et ne peuvent empêcher qu’elles se reproduisent, et qui finissent souvent de la même manière. Pris dans cet exemple, dans ce triangle dramatique (appelé aussi triangle de Karpman), la PNL peut court-circuiter cette réceptivité aveugle qui peut faire tant souffrir.

2ème constatation intéressante : si quelqu’un peut faire quelque chose, alors un autre le peut aussi.

Neuro : nos programmes sont imprégnés dans le système nerveux, dans les réactions physiologiques et musculaires, d’où l’importance du langage non verbale, et du ressenti du corps.

Linguistique : c’est le langage qui structure et reflète ce que nous pensons.

La PNL s’intéresse plus à la structure qu’au contenu du psychisme dans le but d’appréhender comment l’individu construit son expérience subjective du monde, des autres, de lui-même. Et comment transformer les expériences négatives afin de s’épanouir pleinement et se donner plus de choix.

Pour plus de renseignement ou pour prendre un rendez-vous cliquez ici : contact